TÉMOIGNAGE. Montée des eaux dans la Manche : « On a peur de ne pas retrouver notre maison » (Ouest-France)

Samedi 15 février 2020
La maison rose n’est plus qu’à huit mètres du bord de la petite falaise de sable, à Saint-Germain-sur-Ay (Manche). Depuis plus de cinquante ans, elle est le « petit paradis » de M. et Mme Gut et de leurs enfants. Un magnifique privilège, disent-ils eux-mêmes. Un privilège en sursis, alors que la dune perd, ici, un mètre par an.

Powered by WPeMatico