Toujours plus vives, les lumières nous perturbent (Ouest-France)

Lundi 27 novembre 2017
La pollution lumineuse croît de 2 % par an, selon une nouvelle étude. Résultat : notre horloge biologique est perturbée, les oiseaux ne savent plus où donner de la tête et les plantes végètent.

Powered by WPeMatico